Plateforme   
pour vos projets graphiques
Identifiant :
Mot de passe :
Inscription gratuite
Mot de passe perdu?

Archive pour la catégorie ' Entreprise '


Profitez de l’été pour changer de look !

samedi 2 juin 2012

renouvelerGraphistesOnline traite des centaines de projets graphiques par mois, aujourd’hui nous faisons un tour d’horizons des possibilités qui s’offre à vous pour améliorer votre visibilité, élargir votre clientèle, et mieux cibler vos clients, voici une grille des prix pour faire peau neuve en 2012 :

Création de site vitrine budget approximatif :  1000€

Refonte de site internet budget approximatif 800€

Campagne de emailing (newsletter) budget approximatif : 500€

Relooking de votre logo budget approximatif : 200€

Création de votre charte graphique budget approximatif :1000€

Refonte de plaquettes/flyer budget approximatif : 200€

Création d’une vidéo de présentation budget approximatif : 1000€

Et encore une multitude de projets,  à réaliser selon vos envies et votre budget .

En déposant votre projet chez GraphistesOnline, vous recevez des dizaines de devis de prestataires expérimentés et évalués; Et ceci gratuitement et sans engagement,  en un clic vous mettez en concurrence des dizaines de prestataires pour obtenir le meilleur rapport qualité prix; Et enfin GraphistesOnline vous accompagne dans votre projet de A à Z, nos experts technico-fonctionnels analysent votre besoin, vous conseillent sur le choix de votre prestataire, et vous assistent pendant toute la durée de votre projet.

Déposez votre projet, et recevez une première étude et des devis, gratuitement et sans aucun engagement.

Meriem C. Responsable rédactionnel

 

Un annuaire GraphistesOnline pour prestataires, c’est nouveau?

jeudi 3 mai 2012

attention.jpgL’annuaire GraphistesOnline, est-ce nouvelle fonctionnalité? Des prestataires sur GraphistesOnline n’hésitent pas à obtenir les coordonnées des clients et proposer leurs services en direct. Le client et le prestataire peuvent travailler sans avoir reversé le moindre euro à GraphistesOnline. Aimez-vous travailler gratuitement? GraphistesOnline non plus!

En contournant le système, vous évitez la commission,  mais  pour voir un projet publié sur GraphistesOnline, il y’ a un travail réalisé en amont, les projets ne tombent pas du ciel, et si ce travail n’est pas rémunéré avec la commission, le travail disparaitra.

GraphistesOnline n’est pas un annuaire ! GraphistesOnline est une place de marché ou se retrouvent l’offre et la demande, GraphistesOnline est une plateforme de travail à distance, qui vous fourni un flux régulier de projets dans votre domaine de compétences, et pour continuer à fournir ce flux, les projets doivent se concrétiser sur GraphistesOnline et pas ailleurs!

Nous espérons vous avoir sensibilisés sur ce phénomène, si vous avez des suggestions n’hésitez pas à nous les faire savoir à l’adresse email : contact @ graphistesonline . com

Meriem C. Responsable Rédactionnel

meriem.jpg

Les sites avec « Full Background » pour qui ?

samedi 28 avril 2012

fullLe Full Background, est le concept d’utiliser une image prenant tout l’écran comme fond et qui s’adapte  à la taille de l’écran. Le Full Background est souvent utilisé pour les sites de design, de photo, produits de luxe…etc. Mais pourquoi ne pas le proposer aux clients même pour un site vitrine?

Une image  illustrant l’activité du client, une photo représentant l’esprit ou le concept de l’entreprise, cela permettrait de se démarquer de la concurrence et de laisser une empreinte au visiteur.

Le plus GraphistesOnline : fidéliser le client en proposant de modifier l’image tous les mois, pour ce faire : proposer dans le devis un forfait sur 6 mois, pour changer l’image! Qu’en pensez-vous?

Voici quelques exemples de sites en full background :

benetton1

reinesammut

womenstimberland

gotochina

Meriem C. Responsable Rédactionnel

meriem.jpg

Prestataires, arrêtez de dire OUI !

mercredi 11 janvier 2012

stop2Ici nous faisons état d’une erreur que beaucoup de prestataires font, cet article est destiné à vous aider dans votre manière de gérer les demandes de vos clients de manière générale, lisez-le attentivement, et laissez-nous vos commentaires.

Aujourd’hui , vous avez décroché un contrat, petit projet de création de site, vous estimez à 10 jours  de travail pour un budget correct, votre client est sympathique et vous avez bien défini son besoin… Bref tous les ingrédients sont présents pour un contrat réussi et un client satisfait…mais, et il y a un mais : votre client s’avère finalement très changeant, et il vous demande gentiment un « truc » supplémentaire, pour lui c’est un « truc », mais pour vous cela veut dire : installer un module supplémentaire l’étudier, l’intégrer, le tester et quand le client mettra son contenu il faudra vérifier si le « truc » fonctionne correctement…Mais le client est sympa et vous connaissez bien ce module cela vous prendra une heure de plus ce n’est pas grave et ça fait plaisir au client si votre client est content, vous êtes content.

Quelques jours plus tard, le client veut encore un autre « truc »… Et là… Là ça vous embête, parce que ce « truc »  va prendre du temps, vous lui expliquez… Mais il est trop tard!! Vous avez déjà dit OUI et  le client ne comprend pas pourquoi vous dites non maintenant, pour votre client ce « truc » fait partie du projet et vous ne voulez pas le faire, il vous a fait confiance et maintenant vous ne voulez pas faire son site comme il veut…etc …etc. Résultat : Envolés les 10 jours, envolé le budget correct, envolé le client satisfait, vous travaillez des heures et des heures supplémentaires et le client n’est jamais content bonjour le bouche a oreille ! …alors pour ce genre de situation GraphistesOnline dit STOP !

  • Avant de démarrer le projet mettez-vous d’accord sur ce qu’il y a  à faire précisément. Prenez plusieurs jours s’il le faut, cela vous évitera de perdre un temps incroyable plus tard.
  • Pendant le projet, lorsque le client vous demande une chose qui n’était pas prévue initialement : si cela vous prend que quelques heures, faites-le mais vous devez expliquer concrètement au client que ce n’est pas prévu au départ, que cela nécessite du travail supplémentaire, donc X jours en plus par rapport a la date de livraison, et que vous lui faites « un geste commercial » et que cela ne se répercutera pas sur le budget. Envoyez un mail avec cette mention et demandez une confirmation par email, c’est la seule façon d’être certain que le client a bien compris l’enjeu de sa demande.
  • Rajoutez également que » toute demande supplémentaire à celle ci fera l’objet d’un nouveau devis et d’une nouvelle date de livraison« . Si le client lit ces mentions et vous renvoi un mail de confirmation vous êtes couvert, et il y réfléchira à deux fois avant de vous demander des éléments hors cahier des charges!
  • Enfin, validez au fur et à mesure les différentes étapes, par email avec une trace écrite de la part du client! Dans la gestion de projet on a un plan d’avancement : des points qui une fois validés ne peuvent être modifiés sauf revue du budget et de la date de livraison. Si plusieurs points ont été validés par téléphone tout au long de la journée, le soir vous faites un récapitulatif de tous les points valides par le client avec confirmation. Si le client ne confirme pas le travail ne commence pas!

Pour plus de conseils, n’hésitez pas à nous solliciter a : contact-at-graphistesonline.com

Meriem C. Service Marketing

meriem.jpg

La politique de communication sur GraphistesOnline

vendredi 9 décembre 2011

telephoneComme vous l’avez certainement vu, la communication avec le client donneur d’ordres est réglementée sur GraphistesOnline, les informations remontées par nos prestataires montrent une certaine confusion sur la manière de communiquer avec le client, cet article est destiné à éclaircir cette question.

  • Pourquoi mettre en place des règles pour communiquer avec le client ? 

L’utilisation d’un « crédit contact » par le prestataire est la seule manière pour GraphistesOnline de savoir qui est en contact avec le client. Une fois un projet publié sur notre plateforme, l’administrateur chargé du suivi de ce projet va devoir conseiller, assister et aider le client à faire son choix parmi nos prestataires et parmi nos différentes formules, pour ce faire il va prévoir plusieurs rdv téléphonique avec le client afin de discuter des différents devis reçus et des contacts qu’il a eu avec nos prestataires, il doit  donc savoir de façon précise quel prestataire est en contact avec le client et le seul moyen de savoir cela est « l’utilisation d’une crédit contact » de la part du prestataire. Si ce dernier n’utilise pas un crédit contact pour appeler le client, l’administrateur de GraphistesOnline ne saura pas qu’ils ont été en contact et ne pourra donc pas conseiller le client correctement.

  • Qu’est ce qui est autorisé ?

Lorsque vous utilisez un « crédit contact direct », vous pouvez contacter le client directement et lui laisser vos coordonnées, (toutes vos coordonnées sans aucun problème), vous pouvez envoyer vos coordonnées également dans les messages privés depuis la plateforme, et les mails depuis votre boite mail.

  • Qu’est ce qui est interdit ?

Lorsque le projet est « en attente », il est interdit de donner ses coordonnées directes (nom, prénom, numéro de téléphone, site internet personnel) dans les messages privés, publics et les offres.

  • Pour résumer :

« Faire une offre » et « message public » interdit de laisser vos coordonnées

« Contact direct » et « message privé » autorisé de laisser vos coordonnées après l’utilisation d’un crédit contact.

 

 

N’hésitez pas solliciter le service assitance utilisateur à l’adresse : contact@graphistesonline.com si vous avez des questions.

  

Meriem C. Responsable rédactionnel

meriem1

Apprenez comment vendre vos compétences avec Cadremploi !

samedi 29 octobre 2011

adenClassifieds

Get the Flash Player to see this content.

Cadremploi, c’est plus de 15000 offres d’emploi pour les cadres et plus de 1000 cabinets de recrutement en référents. Cadremploi s’emploie également, à travers son site et sa newsletter, à délivrer une actualité riche en enseignements et astuces propres au marché du travail. C’est-à-dire, ce qu’il convient de faire et de ne pas faire en matière de mise en page du CV, de situation en entretien ou encore de Personal Branding.

Pour cette interview, c’est Arnaud NICOLAS, chef de marque de Cadremploi, qui s’est prêté à l’exercice.

CV

Clair, cohérent, ciblé. Voilà les trois mots d’ordre à se mettre en tête lorsqu’on rédige un CV. Le recruteur, lorsqu’il consulte sa pile de CV quotidienne, va focaliser son attention sur l’essentiel, à savoir votre expérience professionnelle, votre formation et en quoi ceux-ci sont en concordance avec le poste proposé.

Au niveau de la mise en page, tout dépendra du métier. Un poste en communication exigera bien évidemment plus de créativité alors qu’un poste en informatique demandera au contraire davantage de rigueur. Dans tous les cas, il faut que le tout soit suffisamment aéré et structuré afin de donner envie au recruteur de vous lire. Il est également recommandé de bien mettre l’emphase (mise en gras, soulignage, encadrés) sur tout les mots clés qui sauront donner de l’impact à votre CV. De même, afficher un titre concis permettra au recruteur de se faire une idée précise de votre profil.

Coté organisation, un jeune diplômé devra plutôt mettre l’accent sur ses stages alors qu’un senior mettra davantage en avant ses compétences. Ces dernières seront particulièrement étudiées et recherchées par les petites sociétés alors qu’une grande société s’attachera plus à la cohérence et à la logique de votre parcours professionnel et de vos missions.

Lettre de motivation

Celle-ci tend à devenir de moins en moins importante, les recruteurs constatant une augmentation de lettres de motivation génériques et donc sans réel intérêt. Le CV reste donc la pierre angulaire de toute candidature car synthèse de votre parcours. La lettre de motivation saura faire éventuellement la différence si particulièrement bien écrite et différente de la masse.

Situation en entretien

En entretien, la part de non-communication, à savoir le « body language » (langage corporel) et la voix, est primordiale. C’est même une priorité, devant l’utilisation des mots (finalement pas si importants qu’on aurait tendance à le penser). Adopter une posture droite, ouverte à l’autre tout en le regardant directement dans les yeux, aura un effet positif vis-à-vis de votre interlocuteur. Vous serez vu comme quelqu’un ayant confiance en lui. C’est d’ailleurs l’état d’esprit à avoir : si vous avez été choisi par un recruteur pour aller à un entretien, alors il n’y a aucune raison d’être envahi par le stress !
En ce qui concerne la voix, il convient d’éviter d’adopter une tonalité monocorde pour au contraire appuyer certaines phrases ou mots clés afin d’éveiller l’intérêt du recruteur au moment propice. Votre motivation, votre dynamisme et votre sérieux doivent également transparaitre lorsque vous parlez. Vous ne serez pas crédible si, en parlant de votre aptitude à parler en public, votre voix devient soudainement fluette et hésitante.

Personal Branding

Concept inventé dans les années 90 et devenu tendance depuis quelques années, le « Personnal Branding » consiste à se faire connaitre sur la toile afin de se faire repérer par un potentiel recruteur. Le but est donc de mettre l’emphase sur des compétences spécifiques en tenant, par exemple, un blog où vous pourrez faire l’étalage de votre aisance à parler d’un ou plusieurs de vos domaines de compétence. Le fait d’afficher votre présence sur le web pourra dès lors constituer un atout lorsqu’un même recruteur hésitera entre votre candidature et une autre.

Là où il faut faire attention, c’est dans les traces et marques laissées sur le web. Lorsque celles-ci s’avèrent être de nature gênante si un recruteur venait à les consulter, alors il est vivement recommandé de les supprimer si possible. Le mieux étant d’adopter une veille permanente de votre image sur internet, notamment au niveau des réseaux sociaux.

Bons plans

« Chercher un emploi, c’est un job à plein temps », à savoir que l’essentiel consiste à déposer son CV dans des CVthèques, répondre aux annonces, préparer ses entretiens et travailler son personal branding. Les solutions alternatives sont quant à elles purement secondaires, voire risquées pour certaines. S’inviter par exemple dans une entreprise risque d’avoir une répercussion négative étant donné l’aspect intrusif de la chose tandis qu’une candidature spontanée risque de ne pas répondre aux besoins d’une entreprise à un instant T. Il est donc important de consolider les bases avant tout et d’essayer ensuite de voir si il existe d’autres alternatives promptes à optimiser votre candidature.

Découvrez Cadremploi

Gagnez un projet GraphistesOnline en 7 points

mercredi 26 octobre 2011

projet-du-moisChers prestataires de la plateforme GraphistesOnline,

Au même titre que n’importe quelle société, vous êtes en perpétuelle recherche de projets dans votre domaine de compétence. GraphistesOnline vous aide dans votre recherche, mais ne peut pas signer les projets à votre place. Vous devez vous investir avec sérieux et professionnalisme dans la démarche commerciale avec les clients, afin de remporter leurs projets. Nous vous dévoilons ici une méthode tenue secrète et extrêmement efficace par les agences de communication performantes, pour comprendre et faire avancer un projet du point de vue commercial.

Chaque projet informatique peut être remporté par un prestataire à condition d’avoir des réponses claires, cohérentes et vraies aux questions/aspects suivants :

L’urgence du projet.

Demandez au client la date à laquelle il souhaite démarrer son projet. Attention à tester la fiabilité de la réponse, car souvent le client affirme souhaiter son projet le plus tôt possible (”demain”, “dès que j’ai trouvé le bon prestataire”), mais il n’y a pas de vraie raison valable pour le démarrer rapidement. Autrement dit, si le projet démarrait plus tard, il n’y aurait pas de répercussion importante ou grave sur le client. Par exemple, une société de vente de produits en ligne qui a un problème de site internet qui ne fonctionne plus fera tout son possible pour régler son problème le plus tôt possible de manière évidente. Cependant, une société qui souhaite faire une refonte de son site Internet pour le rendre plus attrayant n’aura pas le même degré d’urgence (sauf cas spécial, que vous devrez identifier – concurrence, la direction qui a fixé une deadline pour la réalisation du projet, etc…).

L’importance/nécessité du projet.

Pourquoi le projet est-il important pour le client ? Si le projet ne se faisait pas, quelles seraient les conséquences pour le client ? Est-ce un souhait, voeux pieux du client, ou une nécessité absolue ou stratégique pour sa société ? Sinon, le client pourra changer d’avis, ou placer sur un niveau de priorité inférieur le projet, ce qui aura le mérite de le retarder, le mettre en stand-by ou l’annuler. Par exemple, une société qui met en place une équipe commerciale et qui a besoin d’un CRM pour l’organisation et le monitoring de son activité est un projet important/nécessaire. Une société de BTP qui veut faire un site Internet de présentation de sa société, mais qui peut très bien vivre sans cet artifice sera moins motivée pour faire réaliser son projet (sauf exception – revirement de stratégie, etc…).

Concurrence.

Etes-vous en concurrence ? Si oui, quelle est votre concurrence ? Pourquoi le client vous choisira-t-il, vous plutôt que l’un de vos concurrents ? Avez-vous une réponse claire à cela ? Le client l’a-t-il bien mémorisé/compris ?

Solvabilité.

Le client est-il solvable ? Comment va-t-il financer le projet ? La réalisation du projet dépend-t-elle de l’obtention d’un financement (par exemple de la part d’un fonds d’investissement) ? Si c’est une création de société, le capital social est-il disponible ?

Prix.

Le prix que vous avez spécifié est-il compris et accepté par le client ? Est-il cohérent avec la taille de la société du client, ses capacités ? Attention, cela n’a rien à voir avec la solvabilité, car un client peut très bien être d’accord avec votre prix, mais ne pas avoir de trésorerie, ou à l’inverse avoir de l’argent mais trouver votre prix abusif et ne pas vouloir payer.

Vous.

Posez-vous 2 questions : Avez-vous les compétences nécessaires pour la réalisation du projet ? Les références ? Le client l’a-t-il bien compris ? Quels sont les facteurs clés observés par le client pour sélectionner son prestataire ? Est-ce que vous les remplissez tous, ou au moins le mieux parmi vos concurrents ? Avez-vous un tissé un lien de confiance avec le client ? Etre techniquement le meilleur ne suffit par pour remporter le projet, il faut que le client vous fasse confiance, que “le courant passe” entre vous et le client. N’oubliez pas que l’inconscient collectif diffuse l’idée conformément à laquelle “ce qui beau est bon”. Ne négligez pas l’aspect personnel de la relation avec votre client.

Décisionnaire.

Qui est le décisionnaire du projet ? La personne qui est en contact avec vous ou un membre de la direction de la société, auquel vous n’avez pas accès ? Si votre interlocuteur n’est pas le décisionnaire, alors il faudra comprendre les facteurs clés pour le projet (voir plus haut), et s’assurer que votre interlocuteur le transmettra correctement à son supérieur hiérarchique. Vous pouvez avoir convaincu parfaitement votre interlocuteur, mais si le décisionnaire n’est pas d’accord, le projet ne se fera pas.

Si vous avez des réponses claires à tous ces points, c’est que :

  • Le projet a une date de démarrage claire qui s’inscrit dans un contexte qui fait que le projet doit démarrer à la date spécifiée.

  • Le projet est une nécessité pour le client, suffisamment importante pour qu’il lui accorde le temps nécessaire et le place en haut de sa liste de priorités.

  • Vous n’avez pas de concurrence ou vous êtes meilleur que la concurrence.

  • Le client est solvable, et il vous paiera sans problème (ou en tout cas le projet ne sera pas retardé en raison de problèmes financiers).

  • Le client a compris et accepté votre prix.

  • Vous avez de bonnes compétences pour la réalisation du projet et le client vous aime bien.

  • Enfin, le décisionnaire est d’accord pour démarrer le projet.

Alors, le projet tombera invariablement dans vos mains, et vous allez dégager un bénéfice important.

Dernier point important : cette stratégie doit être accompagnée d’une attitude portée sur l’écoute active du client. Posez lui le maximum de questions, et éprouvez ces réponses. Posez un paximum de questions : qui ? quoi ? quand ? comment ? pourquoi ? Reformulez pour être sur d’avoir compris.

Cela vous paraît compliqué ? Cette stratégie est efficace et fonctionne, mais nécessite un peu de travail de la part des prestataires, et représente la clé de la réussite sur GraphistesOnline.

Gabriel, président-fondateur de GraphistesOnline

Print express : L’imprimeur en ligne

mercredi 5 octobre 2011

images1Depuis le 1er juillet 2005, PRINT express propose aux professionnels des arts graphiques de sous-
traiter leur production d’imprimés à des prix très attractifs. Découvrez l’activité de cette PME bretonne qui connaît un succès constant depuis sa création.

Une offre réservée aux pros de la communication :

Dès son origine, PRINT express s’est positionné comme la solution d’impression simple et rapide pour les professionnels des arts graphiques, en proposant une offre réservée exclusivement aux agences de communication, aux studios de création, aux graphistes freelance, aux sérigraphes, aux imprimeurs…

A ce titre, PRINT express se situe comme un sous-traitant. Sans une inscription et une validation préalable sur le site de PRINT express, aucun tarif n’est consultable en ligne. De plus, lors de la livraison des produits, la marque PRINT express n’apparaît à aucun moment, ni sur les cartons d’expédition, ni sur les bordereaux de livraison. Cet anonymat permet aux revendeurs de gérer leurs relations commerciales avec leurs clients finaux comme ils l’entendent.

Pour répondre à la demande de ses revendeurs, PRINT express propose une gamme complète de produits imprimés adaptées à l’ensemble des besoins en papeterie d’une entreprise : cartes de visite, têtes de lettre, cartes de correspondance, enveloppes, flyers, affiches, produits millésimés, et même de la signalétique et des stands d’exposition.

De plus, PRINT express a développé une plateforme de devis lui permettant de répondre sous 24h à toute demande de produits non référencés dans son catalogue.

La qualité à des prix ultra-compétitifs :

Si plus de 7000 professionnels des arts graphiques font confiance à PRINT express, c’est en partie grâce à sa politique de prix très attractifs. En effet, la majorité de sa production est réalisé en utilisant le procédé de l’amalgame. Cette technique permet à PRINT express de répartir sur plusieurs clients les frais de réglages des machines, appelés frais de calage, liés à la réalisation de leurs documents. Ces frais fixes étant réduits au minimum, chaque client paie ses frais variables à savoir l’encre et le papier nécessaire à la production de leurs commandes. Ce mode de production assure une qualité d’impression parfaite, puisque réalisée en offset sur un parc machines moderne, en constante évolution.

Le suivi d’un professionnel :

Autre avantage de l’offre de PRINT express, c’est d’offrir à ses partenaires une solution de gestion de leurs commandes qui leur permet de savoir précisément leurs états d’avancement à tout moment. De plus, les collaborateurs de PRINT express reste à la disposition des revendeurs pour leur apporter toutes les informations nécessaires, mais aussi des conseils quand à la création de leur fichier d’impression. Enfin, avec PRINT express, c’est l’assurance d’un interlocuteur unique tout au long de votre commande.

Des outils d’aide à la vente :

Enfin, pour aider ses revendeurs à développer leur chiffre d’affaires, PRINT express a mis en place pour eux plusieurs outils marketing tel que le site de commerce en ligne en marque blanche, le catalogue de produits imprimés personnalisable à l’image du revendeur… ainsi qu’un programme de fidélité permettant de réaliser des économies selon leur volume d’achats.

Avec tous ces atouts, PRINT express entend bien continuer la belle aventure débutée il y a plus de 5 ans maintenant.

Marouane.E, Service webmarketingmarouane

Personnalisez vos offres en fonction des priorités du client

samedi 1 octobre 2011

priorite_clientPour maximiser vos chances de remporter des projets, vous devez personnaliser vos offres en fonction des priorités du client. Cette personnalisation doit se faire bien sur en fonction du projet du client, mais également en fonction du type de recherche de prestataire.

Il s’agit là de faire preuve de subtilité et d’écoute active, car le client ne vous dira pas toujours exactement ce qu’il recherche. Parfois il n’en est même pas entièrement conscient.

Concrètement, GraphistesOnline vous recommande de demander à un moment ou à un autre (le plus tôt le mieux) à votre client en fonction de quels critères se fera la sélection du prestataire :

  • ses références passées, son expérience de projets semblables réalisés ?
  • sa réactivité ?
  • la sympathie qu’il dégage ?
  • sa proximité géographique ?
  • la solution technique proposée ?
  • sa force de proposition et les conseils d’accompagnement qu’il fournit ?
  • son sérieux ?
  • la rapidité d’exécution?

En fonction de la réponse, vous devrez adapter votre approche et proposer des solutions qui vont dans le sens de votre client. Par exemple, si vous vous rendez compte que c’est un client pour lequel les références sont importantes, mettez-le en contact avec l’un de vos clients passés, ou construisez un démonstrateur rapide. Si vous voyez qu’il est désorienté par la complexité de son projet, proposez-lui des solutions et accompagnez-le, il vous en sera reconnaissant. Si vous voyez qu’il recherche de la proximité géographique, expliquez-lui que vous pourrez vous déplacer si nécessaire pour le rencontrer (quand le projet est suffisamment important pour justifier un tel investissement).

Ces recommandations vous permettent de décupler vos chances de remporter les projets, et de diminuer votre temps de démarchage sur la plateforme GraphistesOnline !

Recommandation du mois : apprenez à cerner votre mode de pensée au travail

mardi 9 août 2011

recommandations-fs

Parmi les différentes méthodes de management que l’on peut trouver au sein d’une entreprise, il y en a une qui s’opère au travers des couleurs : la méthode arc-en-ciel. Le processus est simple : à travers plusieurs questions clés, on vous délivre un diagnostic de votre manière de penser au travail à travers deux couleurs primaires dominantes parmi le bleu, le rouge, le jaune et le vert.

Description de celles-ci :

Couleur rouge : Marqués par un égo et un esprit de la performance prononcé, les personnes à la dominante rouge attestent d’une vision ambitieuse et d’un besoin de matérialisation rapide des objectifs.

Couleur jaune : Les personnes ayant une dominante jaune font preuve d’un esprit créatif, innovateur et résolument indépendantiste. À savoir qu’ils accordent du goût à leur liberté et abhorrent par-dessus tout la routine.

Couleur verte : Tourné vers les gens et la communication, quelqu’un avec une dominante de couleur verte aura besoin d’une ambiance conviviale et d’une reconnaissance permanente de la part de ses collègues pour être pleinement épanouie.

Couleur bleue : Elle révèle un mode de pensée logique, rationnel et mathématique. Les personnes de ce type ont tendance à être pragmatiques et à ne jurer que par les chiffres et des schémas attestés et prouvés.

Si l’occasion vous est donnée, je vous recommande fortement de participer à ce test. Ce dernier vous permettra d’avoir une vision plus fine de vous-même et vous saurez quoi faire pour combler vos défauts dans les couleurs qui ne sont pas votre fort. En outre, connaitre votre mode de fonctionnement vous permettra de cerner celui de votre client et, le cas échéant, de vous y adapter afin d’optimiser votre collaboration.

Faël M.

fael