Plateforme   
pour vos projets graphiques
Identifiant :
Mot de passe :
Inscription gratuite
Mot de passe perdu?

Archive pour octobre 2011


Apprenez comment vendre vos compétences avec Cadremploi !

samedi 29 octobre 2011

adenClassifieds

Get the Flash Player to see this content.

Cadremploi, c’est plus de 15000 offres d’emploi pour les cadres et plus de 1000 cabinets de recrutement en référents. Cadremploi s’emploie également, à travers son site et sa newsletter, à délivrer une actualité riche en enseignements et astuces propres au marché du travail. C’est-à-dire, ce qu’il convient de faire et de ne pas faire en matière de mise en page du CV, de situation en entretien ou encore de Personal Branding.

Pour cette interview, c’est Arnaud NICOLAS, chef de marque de Cadremploi, qui s’est prêté à l’exercice.

CV

Clair, cohérent, ciblé. Voilà les trois mots d’ordre à se mettre en tête lorsqu’on rédige un CV. Le recruteur, lorsqu’il consulte sa pile de CV quotidienne, va focaliser son attention sur l’essentiel, à savoir votre expérience professionnelle, votre formation et en quoi ceux-ci sont en concordance avec le poste proposé.

Au niveau de la mise en page, tout dépendra du métier. Un poste en communication exigera bien évidemment plus de créativité alors qu’un poste en informatique demandera au contraire davantage de rigueur. Dans tous les cas, il faut que le tout soit suffisamment aéré et structuré afin de donner envie au recruteur de vous lire. Il est également recommandé de bien mettre l’emphase (mise en gras, soulignage, encadrés) sur tout les mots clés qui sauront donner de l’impact à votre CV. De même, afficher un titre concis permettra au recruteur de se faire une idée précise de votre profil.

Coté organisation, un jeune diplômé devra plutôt mettre l’accent sur ses stages alors qu’un senior mettra davantage en avant ses compétences. Ces dernières seront particulièrement étudiées et recherchées par les petites sociétés alors qu’une grande société s’attachera plus à la cohérence et à la logique de votre parcours professionnel et de vos missions.

Lettre de motivation

Celle-ci tend à devenir de moins en moins importante, les recruteurs constatant une augmentation de lettres de motivation génériques et donc sans réel intérêt. Le CV reste donc la pierre angulaire de toute candidature car synthèse de votre parcours. La lettre de motivation saura faire éventuellement la différence si particulièrement bien écrite et différente de la masse.

Situation en entretien

En entretien, la part de non-communication, à savoir le « body language » (langage corporel) et la voix, est primordiale. C’est même une priorité, devant l’utilisation des mots (finalement pas si importants qu’on aurait tendance à le penser). Adopter une posture droite, ouverte à l’autre tout en le regardant directement dans les yeux, aura un effet positif vis-à-vis de votre interlocuteur. Vous serez vu comme quelqu’un ayant confiance en lui. C’est d’ailleurs l’état d’esprit à avoir : si vous avez été choisi par un recruteur pour aller à un entretien, alors il n’y a aucune raison d’être envahi par le stress !
En ce qui concerne la voix, il convient d’éviter d’adopter une tonalité monocorde pour au contraire appuyer certaines phrases ou mots clés afin d’éveiller l’intérêt du recruteur au moment propice. Votre motivation, votre dynamisme et votre sérieux doivent également transparaitre lorsque vous parlez. Vous ne serez pas crédible si, en parlant de votre aptitude à parler en public, votre voix devient soudainement fluette et hésitante.

Personal Branding

Concept inventé dans les années 90 et devenu tendance depuis quelques années, le « Personnal Branding » consiste à se faire connaitre sur la toile afin de se faire repérer par un potentiel recruteur. Le but est donc de mettre l’emphase sur des compétences spécifiques en tenant, par exemple, un blog où vous pourrez faire l’étalage de votre aisance à parler d’un ou plusieurs de vos domaines de compétence. Le fait d’afficher votre présence sur le web pourra dès lors constituer un atout lorsqu’un même recruteur hésitera entre votre candidature et une autre.

Là où il faut faire attention, c’est dans les traces et marques laissées sur le web. Lorsque celles-ci s’avèrent être de nature gênante si un recruteur venait à les consulter, alors il est vivement recommandé de les supprimer si possible. Le mieux étant d’adopter une veille permanente de votre image sur internet, notamment au niveau des réseaux sociaux.

Bons plans

« Chercher un emploi, c’est un job à plein temps », à savoir que l’essentiel consiste à déposer son CV dans des CVthèques, répondre aux annonces, préparer ses entretiens et travailler son personal branding. Les solutions alternatives sont quant à elles purement secondaires, voire risquées pour certaines. S’inviter par exemple dans une entreprise risque d’avoir une répercussion négative étant donné l’aspect intrusif de la chose tandis qu’une candidature spontanée risque de ne pas répondre aux besoins d’une entreprise à un instant T. Il est donc important de consolider les bases avant tout et d’essayer ensuite de voir si il existe d’autres alternatives promptes à optimiser votre candidature.

Découvrez Cadremploi

Projet du mois : refonte graphique site web

vendredi 28 octobre 2011

refonteLe projet :

Dans le cadre d’une refonte d’un site Internet, le client souhaitait refondre la partie graphique. Avec un design relativement simple et sobre (site orienté scientifiques).

La société mandataire:

Le client est l’agence Tevolys, inscrit depuis juillet 2011 sur GraphistesOnline.

Sélection du prestataire :

De nombreux prestataires se positionnent sur ce projet car ce projet suscite l’intérêt et la curiosité. Les prix varient de 900 à 1200 euros. Des éléments graphiques et des gabraits sont à exécuter. C’est finalement la graphiste drawcaliber qui remporte l’appel d’offre. Son portfolio et sa réactivité ont su être appréciés par le client !

Trois jours ont suffit au client et au prestataire pour la sélection, le paiement, et la réalisation du projet.

Consultez l’intégralité de ce projet

Baptiste L.-P., Responsable GraphistesOnline

signature-blog-blp6

Comment sélectionner rapidement le meilleur prestataire pour votre projet

jeudi 27 octobre 2011

visualiserBonjour,

En général, lorsque vous déposez un projet sur GraphistesOnline, vous recevez de nombreuses offres de la part de nos graphistes. Ceci est du à 2 facteurs :

  • L’état du marché. Il y a de nombreux graphistes, et proportionnellement peu de clients/projets. Ceci est à l’avantage des clients.
  • L’homogénéité des compétences des graphistes, par rapport à celles des informaticiens par exemple. Plus précisément, sur 100 projets sur GraphistesOnline, un graphiste aura les compétences pour réaliser par exemple 50 d’entre elles. Il résulte qu’un prestataire fait beaucoup d’offres, sur quasiment tous les projets de la plateforme, d’où le nombre important d’offres par projet. A l’opposé, sur notre plateforme partenaire ProgOnline, spécialisée sur les projets informatiques, un prestataire aura les compétences pour réaliser disons 5 projet sur 100, ce qui se traduit par moins d’offres par projet.

Pour shortlister vos prestataires, nous vous recommandons d’utiliser notre visionneuse de portfolios.

Sur votre projet, vous avez une liste des prestataires qui ont proposé leurs services. Vous pouvez consulter le portfolio d’un prestataire en cliquant tout simplement sur l’icône avec l’oeil, qui se présente comme suit :

visu_portfolio3
Cela vous donne accès à la visionneuse de portfolios, qui vous permet de naviguer à la vitesse de l’éclair entre les portfolios des divers prestataires (boutons “référence” pour naviguer au sein du même portfolio d’un prestataire, et boutons “prestataire” pour naviguer entre les portfolio de divers prestataires) :

visu_portfolio21

De cette manière, en un clin d’oeil, vous avez vu les réalisations des graphistes, et pouvez choisir rapidement avec lequel vous souhaitez travailler. Utile n’est-ce pas?

Gabriel, président-fondateur de GraphistesOnline

Gagnez un projet GraphistesOnline en 7 points

mercredi 26 octobre 2011

projet-du-moisChers prestataires de la plateforme GraphistesOnline,

Au même titre que n’importe quelle société, vous êtes en perpétuelle recherche de projets dans votre domaine de compétence. GraphistesOnline vous aide dans votre recherche, mais ne peut pas signer les projets à votre place. Vous devez vous investir avec sérieux et professionnalisme dans la démarche commerciale avec les clients, afin de remporter leurs projets. Nous vous dévoilons ici une méthode tenue secrète et extrêmement efficace par les agences de communication performantes, pour comprendre et faire avancer un projet du point de vue commercial.

Chaque projet informatique peut être remporté par un prestataire à condition d’avoir des réponses claires, cohérentes et vraies aux questions/aspects suivants :

L’urgence du projet.

Demandez au client la date à laquelle il souhaite démarrer son projet. Attention à tester la fiabilité de la réponse, car souvent le client affirme souhaiter son projet le plus tôt possible (”demain”, “dès que j’ai trouvé le bon prestataire”), mais il n’y a pas de vraie raison valable pour le démarrer rapidement. Autrement dit, si le projet démarrait plus tard, il n’y aurait pas de répercussion importante ou grave sur le client. Par exemple, une société de vente de produits en ligne qui a un problème de site internet qui ne fonctionne plus fera tout son possible pour régler son problème le plus tôt possible de manière évidente. Cependant, une société qui souhaite faire une refonte de son site Internet pour le rendre plus attrayant n’aura pas le même degré d’urgence (sauf cas spécial, que vous devrez identifier – concurrence, la direction qui a fixé une deadline pour la réalisation du projet, etc…).

L’importance/nécessité du projet.

Pourquoi le projet est-il important pour le client ? Si le projet ne se faisait pas, quelles seraient les conséquences pour le client ? Est-ce un souhait, voeux pieux du client, ou une nécessité absolue ou stratégique pour sa société ? Sinon, le client pourra changer d’avis, ou placer sur un niveau de priorité inférieur le projet, ce qui aura le mérite de le retarder, le mettre en stand-by ou l’annuler. Par exemple, une société qui met en place une équipe commerciale et qui a besoin d’un CRM pour l’organisation et le monitoring de son activité est un projet important/nécessaire. Une société de BTP qui veut faire un site Internet de présentation de sa société, mais qui peut très bien vivre sans cet artifice sera moins motivée pour faire réaliser son projet (sauf exception – revirement de stratégie, etc…).

Concurrence.

Etes-vous en concurrence ? Si oui, quelle est votre concurrence ? Pourquoi le client vous choisira-t-il, vous plutôt que l’un de vos concurrents ? Avez-vous une réponse claire à cela ? Le client l’a-t-il bien mémorisé/compris ?

Solvabilité.

Le client est-il solvable ? Comment va-t-il financer le projet ? La réalisation du projet dépend-t-elle de l’obtention d’un financement (par exemple de la part d’un fonds d’investissement) ? Si c’est une création de société, le capital social est-il disponible ?

Prix.

Le prix que vous avez spécifié est-il compris et accepté par le client ? Est-il cohérent avec la taille de la société du client, ses capacités ? Attention, cela n’a rien à voir avec la solvabilité, car un client peut très bien être d’accord avec votre prix, mais ne pas avoir de trésorerie, ou à l’inverse avoir de l’argent mais trouver votre prix abusif et ne pas vouloir payer.

Vous.

Posez-vous 2 questions : Avez-vous les compétences nécessaires pour la réalisation du projet ? Les références ? Le client l’a-t-il bien compris ? Quels sont les facteurs clés observés par le client pour sélectionner son prestataire ? Est-ce que vous les remplissez tous, ou au moins le mieux parmi vos concurrents ? Avez-vous un tissé un lien de confiance avec le client ? Etre techniquement le meilleur ne suffit par pour remporter le projet, il faut que le client vous fasse confiance, que “le courant passe” entre vous et le client. N’oubliez pas que l’inconscient collectif diffuse l’idée conformément à laquelle “ce qui beau est bon”. Ne négligez pas l’aspect personnel de la relation avec votre client.

Décisionnaire.

Qui est le décisionnaire du projet ? La personne qui est en contact avec vous ou un membre de la direction de la société, auquel vous n’avez pas accès ? Si votre interlocuteur n’est pas le décisionnaire, alors il faudra comprendre les facteurs clés pour le projet (voir plus haut), et s’assurer que votre interlocuteur le transmettra correctement à son supérieur hiérarchique. Vous pouvez avoir convaincu parfaitement votre interlocuteur, mais si le décisionnaire n’est pas d’accord, le projet ne se fera pas.

Si vous avez des réponses claires à tous ces points, c’est que :

  • Le projet a une date de démarrage claire qui s’inscrit dans un contexte qui fait que le projet doit démarrer à la date spécifiée.

  • Le projet est une nécessité pour le client, suffisamment importante pour qu’il lui accorde le temps nécessaire et le place en haut de sa liste de priorités.

  • Vous n’avez pas de concurrence ou vous êtes meilleur que la concurrence.

  • Le client est solvable, et il vous paiera sans problème (ou en tout cas le projet ne sera pas retardé en raison de problèmes financiers).

  • Le client a compris et accepté votre prix.

  • Vous avez de bonnes compétences pour la réalisation du projet et le client vous aime bien.

  • Enfin, le décisionnaire est d’accord pour démarrer le projet.

Alors, le projet tombera invariablement dans vos mains, et vous allez dégager un bénéfice important.

Dernier point important : cette stratégie doit être accompagnée d’une attitude portée sur l’écoute active du client. Posez lui le maximum de questions, et éprouvez ces réponses. Posez un paximum de questions : qui ? quoi ? quand ? comment ? pourquoi ? Reformulez pour être sur d’avoir compris.

Cela vous paraît compliqué ? Cette stratégie est efficace et fonctionne, mais nécessite un peu de travail de la part des prestataires, et représente la clé de la réussite sur GraphistesOnline.

Gabriel, président-fondateur de GraphistesOnline

Les avances de paiements sur GraphistesOnline

lundi 24 octobre 2011

avance paiementBeaucoup de prestataire se posent des questions par rapport aux modalités de paiement entre clients et prestataires et quant aux possibilités d’obtenir des avances/acomptes.

Lorsque vous travaillez sur des projets avec un budget importants, il peut être nécessaire et parfois même indispensable d’obtenir une avance de la part du client vous permettant d’amortir les charges liées à la réalisation du projet que l’on vous a confié. Outre le choix initial du type de collaboration que vous choisissez avec le client (en direct ou risque zéro) vous pouvez demandez une partie du montant de la prestation au début de la collaboration ou étalée au fur et à mesure de l’avancement du projet.

Pour obtenir cette avance il faudra obtenir l’aval du client quelque soit le type de collaboration (en direct ou risque zéro). C’est la raison pour laquelle il est important d’aborder la question lors de la signature du contrat afin que vous ne vous retrouviez pas à court de liquidité pendant la réalisation du projet.

Pour avoir plus de renseignement par rapport aux modalités de paiement et la différence entre la formule normal et la formule risque zéro je vous invite à nous contacter sur notre mail ou par téléphone.

N’hésitez pas à poster vos commentaires et à nous poser toutes vos questions : votre avis nous intéresse !

Sylvain L. Assistant Web Marketing
Sylvain L. Assistant Web Marketing

Le prestataire du mois : oscarBstudio

mercredi 19 octobre 2011

oscarBstudioChers prestataires bonjour. Je vous présente en ce début de semaine un prestataire très apprécié pour ses compétences pointues en particulier dans le domaine de la  vidéo : oscarbstudio.

Présentez-nous un peu votre société.

Oscar B studio est née il y a un peu plus de trois ans à la suite d’une association que nous avons crée en 2005 pour créer des projets de cours-métrages d’animations. Notre studio est donc la suite logique et professionnelle de nos activités au sein de l’association. Aujourd’hui, nous sommes deux pour gérer nos différents projets. Olivier, animateur formé aux Gobelins, s’occupe de tous les projets touchant à l’animation et Christophe, graphiste formé à l’ENSAD, ceux en rapport au graphisme et au web.  En fonction de l’importance des travaux, nous faisons appel à notre réseau d’animateurs issus des Gobelins et de Supinfocom pour l’animation et des Arts décos de Paris pour tout ce qui concerne le graphisme. Nous sommes donc une jeune société, dynamique et toujours motivée pour réaliser des projets avec des clients aussi diversifiés par leur taille que par leur domaine d’activité. Pour chacun d’eux, nous nous efforçons à ce que nos réalisations soient le plus efficace possible en fonction des délais et des budgets.


Quel est votre domaine de compétence ou votre spécialité ?

L’Oscar B studio est un lieu où se rencontrent cultures graphique et cinématographique.

Nos principaux atouts sont la polyvalence et la complémentarité. Nous avons tous les deux une formation commune de graphiste et une spécialité propre. L’un dans l’animation et l’autre dans le graphisme, web et multimédia.

Nos compétences sont donc liées au graphisme, à l’animation, à l’illustration, au site web et au vidéoclip.

Nous avons la capacité de répondre autant à des projets de grande envergure pour des agences ou des grandes marques, qu’à des projets à moindre porté pour des PME ou des particuliers. Quoiqu’il en soit, nous accordons la même considération et le même investissement pour chacun de nos clients.

En deux mots, plaisir et créativité sont la force de notre dynamique de travail.

Comment qualifierez-vous votre parcours sur GraphistesOnline ?

Lorsque nous nous sommes inscrits, nous sommes passés par la phase de test qui a duré 3 mois pour voir comment fonctionnait la plateforme. Nous avons remporté notre premier projet à la fin de cette période donc nous avons poursuivi l’aventure. Cela fait maintenant environ 6 mois que nous sommes présents sur le site et nous avons remporté beaucoup de projets, donc, notre parcours est assez intéressant et nous en sommes satisfaits.

Comment faites-vous pour gagner des projets sur la plateforme ?

A chaque projet correspondant à nos domaines de compétence, nous essayons d’évaluer au mieux les attentes des clients. Si nous pensons avoir une chance de remporter un projet, nous rédigeons une offre la plus ciblée et la plus claire possible. Nous ne faisons jamais de copier/coller pour montrer au client que nous avons réfléchi à son projet et que nous lui portons un réel intérêt. Nous privilégions aussi le contact direct, si nous pouvons téléphoner, nous n’hésitons pas car un échange réel permet assez rapidement de cerner les attentes et les motivations des clients. En ce qui concerne les tarifs, nous sommes contre le fait de casser les prix. Les budgets sont déjà très souvent en-dessous du marché, donc, par soucis d’honnêteté vis à vis des clients et des autres prestataires, nous nous basons sur le prix qui nous semble juste. Ensuite, nous essayons d’éviter les projets «pièges» où, pour des budgets dérisoires, le client demande des ébauches. Au début, n’étant pas habitués à ce genre de pratique (sauf pour de gros projets publicitaires), nous avions proposé des recherches préliminaires pensant que ça montrerait notre motivation et que nous remporterions plus de projets. Mais, le peu de fois où nous avons fait cette démarche, nous les avons perdu systématiquement. Projets d’ailleurs qui n’ont le plus souvent jamais vu le jour. Donc, maintenant, quand nous voyons que le client demande des pistes de recherche pour prendre une décision, nous ne répondons plus pour ne plus perdre de temps et favoriser les projets en cours. Nous pensons que les portfolios sont déjà assez parlants pour que les clients puissent se faire une idée des compétences de chacun. C’est pourquoi nous avons refait un portfolio beaucoup plus complet que celui que nous avions au départ et en fonction des attentes, nous invitons les clients à aller voir tel ou tel projet.

Avez-vous des suggestions d’amélioration de GraphistesOnline ?

La première chose serait de mieux rendre compte de l’avancé des projets sur lesquels les prestataires déposent des offres. Nous avons (et je pense que c’est pareil pour les autres prestataires) des projets pour lesquels nous avons postulé depuis 6 mois et qui sont toujours en attente, sans qu’ils aient été annulés.

Ensuite, la solution «sécurité» ne semble pas vraiment adaptée car le client doit payer plus pour être sûr que le prestataire ne lui fasse pas défaut et vice versa. Cela crée une sorte de méfiance en début de projet qui n’est pas forcément souhaitable, c’est pourquoi nous n’avons jamais encouragé nos clients à passer par ce système. Pour résumer, s’il n’y a pas une réelle confiance réciproque, nous préférons ne pas nous engager tout simplement.


Vous pouvez consulter le site internet doscarbstudio ici,
et son portefolio ici

Sylvain L. Assistant Webmarketing
sylvain10

L’évaluation des budgets sur GraphistesOnline

mardi 18 octobre 2011

evaluationBonjour chers collaborateurs. Beaucoup de graphistes nous proposent comme axe d’amélioration pour GraphistesOnline d’améliorer l’estimation des budgets des projets pour s’assurer que ces derniers soient remportés pour la pertinence des devis proposés et non pas seulement pour la seule raison du prix.

GraphistesOnline a mis en place un certains nombre de process pour éviter le dumping des montants des prestations : nous avons tout d’abord mis en place un système d’abonnement permettant d’attirer uniquement les prestataires les plus sérieux, étant réellement disponibles et ayant un profil pertinent pour répondre à nos appels d’offre. De plus nous évaluons avec le client le prix d’une prestation selon les prix du marché via l’outil en ligne calkulator, afin de calculer le prix moyen de la réalisation d’un type de projet sur le marché. Nous allons également fixer un prix plancher en-dessous duquel les prestataires ne peuvent pas faire d’offre (au minimum 70% de l’estimation du budget) et nous négocions entre clients, prestataires présélectionnés  et le chargé de projet pour choisir la proposition la plus pertinente, sachant que notre intérêt est toujours de faire monter le budget du projet au maximum puisque nous nous rémunérons sur la commission sur les projets.

Néanmoins si le prestataire sélectionné et le client se mettent d’accord sur un prix moins cher nous ne pourrons pas obliger les deux parties d’adopter un prix supérieur. Le court-circuitage de prestataires ou de clients, leur permet de contourner le prix plancher des projets et constitue un comportement déloyal et susceptible d’aboutir à des poursuites judiciaires.

Les prix indicatifs lors des validations sont les prix pour lesquels nous estimons que le travail doit être effectué. 5% des appels d’offres peuvent être faits par des clients désireux de trouver le plus low-cost possible mais savent qu’en contre partie de nombreuses compétences ne seront pas prises en compte. Ces clients en particulier, conviennent à certains prestataires dans la mesure où certains font leurs armes sur ces clients (premiers projets, débutants etc.) et d’autres peuvent leur fournir des projets types qu’ils ont déjà réalisés mais qui n’ont pas été retenus par d’anciens clients.

Prenons un exemple : vous faites un logo pour un client,  avec trois propositions sachant que le client n’en retient qu’une, vous pouvez proposer les deux autres dans le futur à un client qui n’ayant que peu de budget, recherchera plutôt un graphiste qui proposera son logo à 200€ qu’à 500€ où une réelle recherche est nécessaire.

Donc deux typologies de clients dans ce cas, le but de la plateforme étant que chacun y trouve son compte.

N’hésitez pas à poster des commentaires et à nous poser toutes vos questions : votre avis nous intéresse !

Sylvain L. Assistant Web Marketing

Sylvain L. Assistant Webmarketing

Le juste prix !

vendredi 14 octobre 2011

photo-le-juste-prix4Bonjour chers collaborateurs. Ce petit billet s’adresse en particulier aux prestataires ayant créé leur auto-entreprise pour vous aider à bien déterminer les budgets de vos devis. Le premier conseil que je peux vous donner est de vous positionner sur les projets qui vous correspondent le plus et de proposer des prix en accord avec vos compétences, votre expérience et vos références clients.

On peut alors se demander comment évaluer le prix d’une prestation en intégrant toutes les charges qu’implique votre activité en freelance ? C’est la raison pour laquelle je vous propose de faire personnellement  l’évaluation de ces différents éléments lorsque vous cherchez à déterminer le prix de l’une de vos prestations :


Les charges incompressibles :

  • Les congés payés, l’assurance chômage, les indemnités de licenciement, les primes de précarité etc. (en somme : les avantages concédés aux salariés que vous devez assumer par vous-même)
  • Les avances de trésorerie pour supporter l’irrégularité des revenus.
  • Le travaille de veille technologique vous permettant de rester à jour par rapport à vos compétences.
  • La tenu de votre comptabilité et les démarches administratives relatives à votre statut.

Tous ces facteurs cumulés vous accapare une grande partie de votre temps de travail et, en faisant partie de la gestion de votre auto-entreprise, ces facteurs se doivent d’être intégrés dans vos tarifs pour vous permettre de dégager une marge suffisante pour vous permettre d’investir dans votre activité pour la développer.

Les frais sur lesquels vous êtes plus compétitifs grâce au fonctionnement de GraphistesOnline :

  • L’avance de trésorerie nécessaire pour supporter l’irrégularité des revenus : avec GraphistesOnline vous avez un flux de projets réguliers vous permettant de travailler régulièrement sur la plateforme.
  • Le temps de travail pour prospecter et contacter des clients : fonctionnement simplifié et rapide vous permettant de contacter très rapidement nos clients.
  • Le risque de défaut de paiement de la part d’un client : avec la formule risque zéro vos paiements sont garantis et transférés rapidement sur votre compte bancaire.
  • Simplification de la relation client : vous êtes assistés par des chargés de projet qui vous permettent de gagner du temps sur tous les projets que vous réalisez avec nous.


N’hésitez pas à poster des commentaires et à nous poser toutes vos questions : votre avis nous intéresse !

Sylvain L. Assistant Web Marketing

Sylvain L. Assistant Webmarketing

Projet du mois : Realisation d’un design pour blog

jeudi 13 octobre 2011

blog-on20violet1Le projet :

Le projet concerne la réalisation d’un design pour un blog.

La société mandataire:

Le client est la société Media-Planet en Belgique.

Sélection du prestataire :

De nombreux prestataires se positionnent sur ce projet car ce projet suscite l’intérêt et la curiosité. C’est finalement la graphiste laura-frere qui remporte l’appel d’offre. Son portfolio et sa réactivité ont su être appréciés par le client !

Le projet à été déposé le 13 septembre. Etant dans l’urgence, le client a pu trouver un prestataire compétent dans un délai relativement court. Il souhaitait une réalisation pour le 30 septembre, le projet a été finalisé le 24 septembre !

Consultez l’intégralité de ce projet en suivant ce lien :

http://www.graphistesonline.com/Realisation_d-un_design_pour_blog-pr_en_archive-3566.html

Baptiste L.-P., Responsable GraphistesOnline

signature-blog-blp6

Le prestataire de la semaine : laura-frere

mardi 11 octobre 2011

laura-frere2Bonjour chers lecteurs infographistes, web designers, illustrateurs et graphistes en tout genre. Je vous présente cette semaine le prestataire laura-frere qui a su séduire les clients de la plateforme par ses compétences et la pertinence de ses devis. Je vous invite à prendre quelques instants pour vous inspirer de la réussite de cette jeune prestataire.

Présentez-nous un peu votre société.

Je suis designer graphique en auto-entreprise depuis février 2011. J’ai suivi des études d’Arts Appliqués, en graphisme et webdesign, J’ai décidé de me lancer dans l’aventure du travail indépendant juste après ma licence. C’est un peu une folie, mais je pense avoir les qualités requises pour répondre à l’attente de mes clients. Durant un stage de 4 mois en agence de communication à Angers, j’ai pu travailler pour de nombreuses entreprises et apprendre les clés de ce métier. Aujourd’hui, j’exerce depuis mon appartement, à Montpellier dans le sud de la France.

Quel est votre domaine de compétence ou votre spécialité ?

Mes compétences sont assez diverses puisque j’ai suivi un BTS Communication Visuelle en graphisme/édition/publicité, ainsi qu’une Licence Professionnelle en Webdesign. J’ai obtenu ces deux diplômes avec mention Bien et les félicitations de mes employeurs de stage. Je suis donc capable d’assurer la réalisation complète de l’identité d’une entreprise : logotype, supports print (je connais la chaîne graphique et sait donc créer des fichiers valides pour les imprimeurs), et sites internet. Dans le jargon du métier, on peut dire que je possède la double casquette « Graphiste » et « Webdesigner ». De nombreuses années de cours de dessins et arts plastiques me permettent également de réaliser des visuels et illustrations abouties qui peuvent compléter une identité.

Comment qualifierez-vous votre parcours sur GraphistesOnline ?

C’est par un ami que j’ai découvert la plateforme GraphistesOnline. Cela tombait bien puisque je venais de finir ma Licence et recherchais donc des clients pour travailler comme indépendante. Je ne suis inscrite que depuis fin août, mais en un mois j’ai déjà gagné 2 appels d’offre. Mes clients ont par ailleurs été très contents de mon travail. Je suis donc tout à fait satisfaite de cette plateforme et vient régulièrement proposer mes services pour de nouveaux projets.

Comment faites-vous pour gagner des projets sur la plateforme ?

Pour gagner des projets sur GraphistesOnline, j’étudie de manière précise la demande et évalue si mes compétences me permettent d’y répondre. Je tâche de me présenter rapidement et de mettre en avant mes qualités, notamment par mon portfolio. Puis je détaille ma démarche et explique chaque étape, afin que le client se sente rassuré. Je fais ensuite une offre de prix honnête, qui n’est pas « à la tête du client » mais clairement en fonction du temps que je mettrai pour réaliser le projet. Et bien sûr je fais très attention à mon expression et à l’orthographe, car je pense que le sérieux d’un prestataire se voit en premier à la qualité de sa présentation.

Avez-vous des suggestions d’amélioration de GraphistesOnline ?

Le site de GraphistesOnline est bien pensé, mais peut-être mériterait-il d’être un peu mieux organisé. Je pense par exemple à la hiérarchisation des informations. Avant de connaître les rouages du site, j’ai eu un peu de mal dans un premier temps à comprendre comment il fonctionnait… Je regrette aussi le manque de sérieux de certains clients qui, après avoir déposé leur projet, disparaissent tout simplement et ne donnent plus de nouvelles. Cependant, il reste une bonne plateforme accessible à tous, très utile pour les clients comme pour les prestataires. J’en suis très satisfaite.

Vous pouvez consulter son profil en cliquant ici.

Son site internet ici.

Ainsi que son portefolio ici.

Sylvain L. Assistant Webmarketing

sylvain2