Plateforme   
pour vos projets graphiques
Identifiant :
Mot de passe :
Inscription gratuite
Mot de passe perdu?

Archive pour septembre 2010


Étude de cas : Logo pour une agence de haute couture

lundi 6 septembre 2010

logo-mademoiselle-ponpon

Ce projet de logotype (budget de 300€) pour une gamme de  produit haut de gamme a été lancé par une société de création et de distribution de vêtements spécialisé dans la haute couture.

La mission consiste à créer un logo qui colle à l’image de marque distingué de la boite avec comme couleurs dominantes le noir et le blanc. Le nom de la marque se doit quant à lui d’être écrit sous une police sophistiqué et ensuite apposé sur un dessin de mode ou un croquis de vêtement.

Deux versions du logos étaient à faire, une avec uniquement le nom de la marque et ensuite une autre complète. Félicitations au prestataire rdgraphism pour avoir réalisé un logo dont le client nataboul fut amplement satisfait.

Interview du prestataire rdgraphism


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Romain DEPLA 23ans Diplômé de l’ECV Paris « Concepteur en communication visuelle ». Rien de mieux que mon Portfolio pour me décrire graphiquement : www.romaindepla.com

Quel type de formation avez-vous suivie ?

Prépa art + 3 ans en école de communication visuelle (Master 1)
Divers stages en Imprimerie Pao, Agences, (pub, packaging, identité…)

Comment s’est passé votre collaboration avec le client ?

Très bonne relation avec le client très disponible à toutes mes interrogations, le projet c’est finalisé très rapidement avec de bons compromis entre les besoins du client et mes notions graphiques.

Qu’avez-vous globalement pensé du service de GraphistesOnline ?

GraphistesOnline c’est très bien, lorsque les clients vont jusqu’au bout de leur annonce et choisissent véritablement un prestataire Graphiste Online car il y a beaucoup d’annonces mais trop peu se concrétisent. D’autre part, c’est bien de pouvoir accéder à des projets de ce type. Cependant, payer un abonnement + céder 15% du projet, cela n’est pas négligeable.

Article et interview réalisés par Faël Minihadji

Bien choisir sa tablette graphique

lundi 6 septembre 2010

tablette-graphique

Dans le domaine du graphisme, une bonne tablette graphique doit permettre de retrouver les sensations sur papier. Ainsi, selon la force de pression et d’inclinaison du stylo, l’ergonomie, ou encore la surface, le dessin sera différent. Or, il est important qu’une tablette graphique intègre tous ces aspects de manière optimale.

Les principaux critères à retenir lors de l’achat d’une tablette graphique concernent donc :

Sa surface : pour un confort d’utilisation optimal, le format wide (ou format cinéma) est la norme en vigueur. Ainsi, une diagonale de 22 à 24 pouces vous permettra de travailler dans de bonnes conditions

Son ergonomie : privilégiez une interface fluide et épurée qui permette d’activer les fonctions clés en un minimum de temps et sans prise de tête. Le recours au clavier et à la souris doit être proscrit.

La précision du stylo : plus vous aurez de niveaux de pression, plus votre modèle sera évolué. N’hésitez pas à investir dans un bon stylo car c’est lui qui vous permettra d’arriver à un rendu similaire sur support papier. Pensez également à vous fournir en jeu de mines afin d’être équipé en toute occasion.

Pour finir, voici une sélection de modèles phares :

Intuos 4 de Walcom au prix de recommandé de 284,90€

Media Tablet  14 000 U d’Aiptek au prix recommandé de 100 €

TB-7300 de Trust au prix recommandé de 95€

Article réalisé par Faël Minihadji

Savoir rédiger son cahier des charges flyer

lundi 6 septembre 2010

flyerChers membres de GraphistesOnline, cet article est dédié aux donneurs d’ordres recherchant un prestataire pour une réalisation de flyer.
Pour bien rédiger un cahier des charges en flyer, il convient de vérifier certains critères :

Objectif : précisez le but final dans lequel va être diffusé ce flyer. Cela aidera le prestataire à avoir une idée globale de ce qu’il convient de faire.

Message graphique : l’exécution graphique  que vous allez demander au prestataire se doit d’envoyer un message uniforme, clair et fort au client final. Il se doit d’être en accord avec le positionnement de votre site.

Données à être mentionnées sur le flyer: précisez ici ce que vous souhaitez faire apparaitre comme informations.

Identité visuelle
: en fonction de votre domaine d’activité ou du contexte évènementiel dans lequel le flyer sera diffusé, pensez à adapter votre stratégie d’exécution créative. Vous pouvez également transmettre au prestataire certains visuels de sites dont vous souhaiteriez qu’il s’inspire.

Caractéristiques : indiquez bien les dimensions du flyer au prestataire (longueur*largeur) avant qu’il n’en débute l’exécution. De même précisez bien son format (.ai, .eps, compatible PC, etc).

Logo à intégrer : reportez-vous à cet article si vous ne savez pas comment bien réaliser un logo.

Type des couleurs : indiquez ici le mode colorimétrique souhaité ainsi que le mode d’impression à utiliser(quadrichromie, bichromie ou monochromie).

Couleurs dominantes : en fonction de l’effet recherché, renseignez-vous bien sur le choix des couleurs. Si vous recherchez un effet de mouvement, privilégiez les couleurs chaudes. Si c’est un effet de fraicheur, optez plutôt pour les couleurs bleutés. Pensez également au confort de vision du client final, notamment au niveau de la lisibilité des caractères.

Nombre de propositions souhaitées : afin d’augmenter la probabilité de satisfaction, pensez à demander aux prestataires plusieurs versions de flyers. Une selon vos souhaits, une selon les siens, et enfin un compromis des deux.

Article réalisé par Faël Minihadji

Prenez goût au challenge !

lundi 6 septembre 2010

challenge1

Dans la sphère professionnelle, les occasions de faire preuve de témérité ne manquent pas. Et ce particulièrement lorsqu’on est auto-entrepreneur ou freelance. Peur de ne pas décrocher un appel d’offre, peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas finir un projet dans les temps, autant de facteurs qui, si on y prête trop d’attention, peuvent handicaper voire torpiller votre capacité à rebondir.

S’agit-il pour autant d’affronter le risque en toute occasion ? Certainement pas. Il est plutôt ici question de « Risk managemement ».  Par exemple, admettons que vous décrochiez un appel d’offre pour un site en Joomla et que la deadline soit serrée, comment va-t-il falloir procéder ? Dans un premier temps, il s’agira d’évaluer les risques de bug, de désapprobation du client ou encore d’ingérences personnelles/professionnelles dans votre planning, et ainsi vous créer des marges de sécurité lors des étapes principales en vue de respecter les délais.

Autre exemple, vous voyez un appel d’offre au budget conséquent, avez un capital d’expérience correct mais pas non plus mirobolant, et il y a en plus beaucoup de concurrence. Dans ces cas là, confronté à un challenge ardu, vous allez devoir prendre une décision rapide et fiable.  Alors laissez-vous guider par votre cerveau reptilien, assaisonnez le d’un zeste de pragmatisme, et lancez-vous dans l’aventure.

Qui ne tente rien n’a rien. ;)

Article réalisé par Faël Minihadji

Nouveau service sur GraphistesOnline

lundi 6 septembre 2010

ist2_2640898-qualityDepuis un mois, et dans un souci de délivrer une qualité de service optimale, ProgOnline s’est doté d’un pôle d’assistance client en vue de répondre à toutes les interrogations que les décideurs et les prestataires peuvent avoir sur la plateforme. Si vous souhaitez donc contacter ce service, une seule adresse : contact@progonline.com. Vous êtes certifié d’une réponse adaptée sous 48 heures.

En plus de cela, le SMA (Service de Médiation et d’Arbitrage) se voit allouer de ressources supplémentaires afin de fournir une disponibilité et une réactivité à la hauteur de vos attentes. Pour ce type de requête, vous êtes garanti d’avoir une réponse sous 72 heures (le traitement global du litige, de sa déclaration jusqu’à sa finalisation, sera plus ou moins long selon sa complexité).

Si vous avez des recommandations à nous faire, n’hésitez pas à commenter l’article ou à nous envoyer un mail. :)

Article réalisé par Faël Minihadji

Réaliser un bon rapport d’avancement de projet

lundi 6 septembre 2010

cahier-des-chargesUne fois que vous aurez choisi un prestataire et que le transfert sécurisé d’argent aura commencé, il vous faudra mettre à jour un rapport d’avancement du projet. À noter que, conformément au mode de fonctionnement de la plateforme, le prestataire ne commencera à travailler qu’après réception du paiement (tout ou en partie).

Les principales étapes marquant l’évolution du projet devront être compilées dans le rapport d’avancement posté par le prestataire afin de dissiper tout malentendu. C’est sur cette base que GraphistesOnline délibérera en cas de litige alors pensez bien à tout enregistrer.

Le rapport d’avancement comprend en général les propositions du prestataire, le fichier qu’il vous a envoyé, l’évaluation du pourcentage d’avancement du projet, les éléments que vous aurez à lui fournir pour l’avancement du projet (rapport de paiement, dernière remarques), l’importance ou non de ces éléments à la bonne continuité du projet, et enfin les délais prévisibles. Pensez pour finir à demander au prestataire une attestation de cession des droits.

Article réalisé par Faël Minihadji